Tag Archives: Vega

Et si vous n’aviez besoin que d’un seul capteur de niveau supplémentaire ?

Photo-VEGAPULS6X-007-V01-cmyk
Lees het gehele artikel

En matière de technologie des capteurs, c’est l’application qui dicte la loi. En fonction du milieu, de l’environnement et des objectifs de mesure prédéterminés, le bon capteur, avec les bonnes connexions au processus et le bon système d’antenne, est soigneusement sélectionné. Cette époque est désormais révolue. Avec le VEGAPULS 6X, VEGA entre dans une nouvelle ère, celle où un seul capteur radar est nécessaire pour identifier le niveau de toutes vos applications.

Avec un million d’appareils installés chez ses clients, VEGA peut à juste titre se considérer comme un spécialiste de la technologie radar. La société s’appuie sur deux lignes de produits. Les instruments radar de base qui affichent le même prix que les capteurs à ultrasons, mais offrent des performances bien supérieures. Et la série PRO, une technologie radar qui permet de mener à bien les mesures les plus difficiles. L’entreprise, dont le siège social est situé à Schiltach, en Forêt-Noire, fait à nouveau honneur à sa réputation de pionnier en matière de radars avec sa dernière innovation. En effet, le VEGAPULS 6X peut mesurer toutes les applications de niveau imaginables. Florian Burgert, chef de produit : « Choisir le bon capteur n’est pas une tâche facile. Bien entendu, nos équipes locales sont toujours prêtes à offrir leur soutien, mais nous avons voulu simplifier le processus pour les clients afin de leur faciliter la vie. Le résultat est un capteur unique qui peut mesurer à 80, 26 ou 6 GHz aussi bien pour les solides que pour les liquides. Les clients ont ainsi la certitude de choisir plus rapidement le bon capteur et de disposer en permanence de la meilleure solution. »

Le nouveau capteur de niveau radar VEGAPULS 6X est le résultat de 30 ans d’expérience et de plus d’un million de capteurs utilisés dans le monde.

Facile à adapter à l’application

Cela signifie-t-il que l’application a complètement perdu sa pertinence ? Pas du tout. Bien que le cœur de chaque VEGAPULS 6X soit le même, la mise en œuvre diffère en fonction des besoins exacts du client. Ainsi, le client n’a pas à se soucier de la technique, de la fréquence ou de la mise en œuvre, mais reçoit un capteur personnalisé. « En fonction des conditions auxquelles le capteur sera exposé, celui-ci est en fait configuré pour s’adapter à l’application. L’utilisateur n’a même pas besoin de connaissances spécialisées pour cela. Grâce au configurateur du site web, il est guidé vers la bonne configuration en quelques étapes simples », ajoute Jürgen Skowaisa, chef de produit. « Alors qu’auparavant, il aurait pu avoir besoin de dix capteurs différents pour identifier le niveau dans ses processus, il peut désormais disposer de toute l’électronique possible, des antennes, des connexions mécaniques, du boîtier… nécessaires avec un seul et même type. »

Meilleures performances

Un grand pas en avant en termes de facilité d’utilisation, mais à l’intérieur également, beaucoup de travail a été fait pour améliorer les performances. Le plus frappant est la nouvelle puce radar. Depuis plusieurs années, VEGA les fait construire entièrement selon ses propres spécifications. Cette expérience a été désormais intégrée dans le développement de la deuxième génération. « La nouvelle puce contribue principalement à la facilité d’utilisation que nous recherchons. Grâce à son intelligence intégrée, les utilisateurs n’ont besoin que d’une poignée de paramètres pour réaliser une configuration complète. Une deuxième amélioration notable est la plage dynamique plus élevée, qui permet d’obtenir de meilleurs résultats de mesure. Nous avons fait le test avec une cible en métal, de la taille d’une bille. Les appareils standard du marché peuvent encore « voir » cette cible à une distance maximale de 17 m. Avec le nouveau VEGAPULS 6X, nous pouvons facilement aller au-delà de 30 m. Notre piste d’essai n’était pas plus longue », explique Burgert avec un clin d’œil. Par ailleurs, la plage de mesure (désormais pour les solides et les liquides jusqu’à 120 m) et la bande passante (auparavant 1 ou 4 GHz, désormais 8 GHz) ont été améliorées. Cela élargit à nouveau la gamme d’applications de la technologie radar VEGA.  

Avec le VEGAPULS 6X, VEGA a bouleversé le choix traditionnel des instruments : il n’existe plus qu’un seul capteur radar, adapté à toutes les applications.

La sécurité avant tout

La sécurité est également prise en compte. Sécurité fonctionnelle, car le VEGAPULS 6X est équipé d’un microcontrôleur avec un logiciel entièrement conforme à la norme SIL pour toute la plage de mesure. « Nous avons combiné notre savoir-faire en matière de technologie radar avec l’expérience pratique que nous avons acquise auprès de nos clients au cours des dernières années. Par conséquent, le capteur fonctionne conformément aux règles de sécurité SIL. Il y a beaucoup moins d’erreurs non détectées (158 au lieu de 1 200) que chez les concurrents et nous avons également réussi à réduire de moitié le nombre d’erreurs critiques (44 au lieu de 110). Nous prouvons donc noir sur blanc que notre nouveau capteur de niveau radar est sûr, tout en restant simple pour les utilisateurs. Ils n’ont qu’à suivre le processus de mise en place pour arriver, étape par étape, à une application sûre », résume Skowaisa. Mais aujourd’hui, la sécurité va encore plus loin. À l’ère de l’industrie 4.0, de plus en plus d’appareils connectés font leur apparition. Le VEGAPULS 6X est donc également conforme à la norme de cybersécurité IEC-62443-4-2. Sûreté et sécurité dans un seul capteur.